L' histoire du bol Tibétain

 

 

 Le bol chantant Tibétain est un objet sacré permettant la compréhension de l’être et la rencontre de l’âme.

 

    Les bols seraient originaires de la région de l'Himalaya (entre 2000 et 3000 avant J-C).  Aucune trace écrite ne permet d’en connaître exactement la provenance. Les bols seraient arrivés  au Népal et au Tibet par les pré-Bon, des nomades forgerons venant de Mongolie.

 

    Depuis des siècles, ils sont produits dans tout le Tibet, l'Inde, le Népal et le Bhutan. Généralement ils sont constitués d'un alliage de sept métaux représentant les 7 planètes du système solaire... :

 

 

     l'or (le Soleil), l'argent (la Lune), le mercure (Mercure),

le cuivre (Venus), le fer (Mars), l'étain (Jupiter), le plomb (Saturne). 

 

 

    La légende dit que le fer employé aurait une origine céleste et viendrait de météorites ramassées dans L’Himalaya.       Les alliages diffèrent selon l'origine de la fabrication. Chaque artisan conserve néanmoins ses secrets.

 

    Les bols Tibétains sont traditionnellement utilisés au Népal et au Tibet et font l'objet d'un usage particulièrement diversifié.

 

    Ils sont souvent désignés comme un outil mystérieux de la méditation, pour leur extraordinaire pouvoir de guérison.

 

    Les moines bouddhistes les emploient en effet de différentes manières (méditation, musique cérémonielle, offrandes rituelles, feng shui, instruments de musique traditionnels, massage vibratoire, harmonisation des chakras, mise en équilibre).  

 

    Ils sont aussi utilisés comme ustensiles de cuisine par les foyers tibétains et népalais. Autrefois, les femmes enceintes mangeaient dans ces bols, sûrement pour apporter une purification à la nourriture !

 

    Les bols sont aussi reconnus depuis longtemps pour la purification des minéraux utilisés en litho-thérapie. Plus largement, ils ont pour vertu de « nettoyer » les pièces de leur énergie négative. Comme l'encens qui empêche la prolifération des virus, de par leur magnétisme, les bols nettoient l’environnement d’une pièce pour une meilleure circulation de l’énergie. Traditionnellement, ils étaient placés dans la pièce principale, près de l’entrée, pour protéger des ondes négatives.

 

       Les chercheurs et les thérapeutes ont mis en avant que les bols chantants produisent notamment les mêmes ondes Alpha que celles générées par le cerveau. Or, ces fréquences correspondent à un état de calme mental et sensoriel qui induit le repos total, un état méditatif. 

 

 

Lorsque le bol vibre et chante 

Vous entrez dans une paix intérieure.